Attributions causales et de responsabilité

Paradoxe et recherche d'emploi

Publié dans Attributions causales et de responsabilité

On doit cette expérience, datant de 1997, à Chauvot.

L'auteur répond à 288 annonces d'offres d'emploi parues dans des journaux français. Toutes les offres correspondaient à des postes de cadres commerciaux.

L'auteur envoyait donc une Lettre de motivation et un CV fictif d'un certain "Paul Balcese".

Dans la moitié des cas, il précisait qu'il était actuellement sans emploi. Dans l'autre moitié, il disait qu'il était actuellement en poste. Mis à part cette différence, les CV et lettres étaient identiques.

Les résultats sont les suivants:

Paul sans poste

 

Paul avec poste

Le cadre fictif dépourvu poste obtient en moyenne 6,25% de réponses positives
 
Le cadre fictif déjà en poste obtient en moyenne 9,02% de réponses positives

Les différences de résultats sont statistiquement significatives.

Ainsi, un cadre a plus de chance de trouver un emploi s'il est déjà en poste.
On peut donc dire que le marché de l'emploi est plutôt un circuit fermé.

Chauvot P. (1997). "L'Attribution de l'échec chez les cadres", L'orientation scolaire et professionnelle, 26, 4, 527-557.

Qui est en ligne ?

Nous avons 114 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien