Catégorisation, stéréotypes et préjugés

Réduction des préjugès contre les noirs

Publié dans Catégorisation, stéréotypes et préjugés

On doit cette expérience datant de 1978 à Cook.

L’auteur mène son enquête auprès d’étudiants américains blancs.
Ces derniers ont par ailleurs postulé pour un emploi et ont été recrutés à temps partiel pendant un mois.
L’auteur fait passer à tous les sujets une échelle de préjugés envers les noirs et va retenir les plus racistes d’entre eux.

Ils vont devoir travailler dans un groupe de trois dont une personne est de couleur noire et joue un rôle actif au sein du groupe.

Les sujets sont donc en interaction fonctionnelle de longue durée avec cette personne et cela renvoie à des relations d’interdépendance.
Ils ne peuvent mener à bien leurs projets sans cette collaboration.

6 mois plus tard, on observe une réduction importante et durable des préjugés contre les noirs avec une généralisation au groupe.

Pour l'auteur, si l'on cherche à réduire les préjugés contre les noirs, il ne suffit pas de mettre les personnes en contact mais bien de les faire interagir avec elle de façon fonctionnelle.

Cook, S. W. (1978). Interpersonal and attitudinal outcomes in cooperating interracial groups. Journal of Research and Development in Education, 12, 97–113

Qui est en ligne ?

Nous avons 134 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien