Catégorisation, stéréotypes et préjugés

Catégorisation et influence en politique

Publié dans Catégorisation, stéréotypes et préjugés

On doit cette expérience datant de 1992 à Mc Garty.

La procédure expérimentale est la suivante :

On présente aux sujets 10 déclarations d'hommes politiques variant de l'extrême gauche à l'extrême droite.
On demande aux sujets de classer ces déclarations sur un axe gauche/droite et de les comparer entre elles.

Groupe 1

Groupe 2

Pour ce groupe, les auteurs des déclarations
sont identifiés:
5 déclarations "de droite" ("A")
5 déclarations "de gauche" ("B")
Il n'y a aucune indication pour ce groupe


Les sujets du premier groupe ont davantage tendance à augmenter les différences entre les déclarations du groupe A et celles du groupe B et à augmenter les ressemblances à l'intérieur des groupe.

L’auteur montre ainsi que l’étiquetage, la catégorisation influence la perception et le jugement des sujets.

Les auteurs parlent d’effet de contraste (tendance à accentuer les différences entre catégories) et d’effet d’assimilation (tendance à augmenter les ressemblances à l’intérieur d’une même catégorie)

McGarty, C., & Turner, J. (1992). The effects of of categorization on social jugement. British Journal of Psychology, 31, 253-268

Qui est en ligne ?

Nous avons 129 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien