Catégorisation, stéréotypes et préjugés

Jugement de culpabilité

Publié dans Catégorisation, stéréotypes et préjugés

On doit cette expérience, datant de 1979, à Ugwuegbu.

Les sujets lisent un rapport d'un procès de viol.
Ils vont devoir juger du degré de culpabilité de l'accusé sur une échelle allant de 1 (pas du tout coupable) à 9 (tout à fait coupable).

Les sujets vont se diviser en six groupes selon la couleur de peau de l'accusé (blanc ou noir) et le degré d'évidence contre l'accusé (faible, ambigu ou fort).

Groupe1

Groupe2

Groupe3

La personne accusée est noire et l'évidence contre cette personne est faible

La personne accusée est noire et l'évidence contre cette personne est ambiguë La personne accusée est noire et l'évidence contre cette personne est forte

Groupe4

Groupe5

Groupe6

 La personne accusée est blanche et l'évidence contre cette personne est faible

La personne accusée est blanche et l'évidence contre cette personne est ambiguë La personne accusée est blanche et l'évidence contre cette personne est forte

resultugwuegbuLes résultats sont reportés sur le schéma suivant:

On voit donc l'importance des stéréotypes  notamment quand la situation est ambiguë.

Ugwuegbu, D. (1979). Racial and evidential factors injuror attributions of legal responsibility. Journal of Experimental Social Psychology, 15, 133–146

Qui est en ligne ?

Nous avons 199 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien