Catégorisation, stéréotypes et préjugés

Menace du stéréotype et cadre professionnel

Publié dans Catégorisation, stéréotypes et préjugés

On doit cette expérience, datant de 2003, à Roberson et Al

Les auteurs vont interroger 166 salariés noirs dans différentes entreprises dans lesquelles la grande majorité des salariés sont blancs.

Le questionnaire proposé aux sujets permettait de savoir si la personne était la seule de couleur noire dans son équipe quotidienne de travail et si elle percevait ou pas des signes de stigmatisation de la part des collègues à son égard. Le questionnaire permettait également de connaître les stratégies d’évaluation de son efficacité. (Par exemple : demande directe au supérieur ou aux collègues ou au contraire par des moyens indirects tels que la comparaison entre soi et ce qu’obtiennent les autres...)

Les résultats sont les suivants :

L’auteur montre tout d’abord que le fait d’être la seule personne noire dans l’équipe augmente de façon significative le sentiment d’être stigmatisé comparativement à celles qui ne sont pas seules.
Il apparaît également que le sentiment d’être stigmatisé ou stéréotypé conduit les sujets à préférer les moyens indirects d’évaluation de leur efficacité et donc à éviter les demandes directes auprès des supérieurs ou des collègues.

L. Roberson,a, E. A. Deitch, A. P. Brief, C. J. Block. Stereotype threat and feedback seeking in the workplace. Journal of Vocational Behavior 62 (2003) 176–188

Qui est en ligne ?

Nous avons 82 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien