Catégorisation, stéréotypes et préjugés

Jugabilité sociale et dilution du stéréotype

Publié dans Catégorisation, stéréotypes et préjugés

On doit cette expérience, datant de 1994, à Yzerbyt et Al.

Tous les sujets de l'expérience entendaient l'extrait d'une interview d'un homme dénommé Henrion.
Les renseignements n'avaient aucune importance si ce n'est la profession de ce dernier.

L'auteur crée deux conditions séparant ainsi les sujets en deux groupes distincts:

Pour un premier groupe, Henrion était archiviste (lié à l'introversion)

   

Pour un second groupe, Henrion était comédien (lié à l'extraversion)

Tous les sujets effectuaient ensuite une tâche d'écoute dichotique: un message différent est envoyé dans chacune des deux oreilles et les sujets doivent dire à haute voix ce qu'ils entendent dans une des deux oreilles. Cette tâche à ceci de particulier que les sujets sont conscient d'entendre un autre message dans l'autre oreille mais qu'ils sont incapable d'en rapporter le contenu.

Les textes envoyés dans les oreilles n'avaient strictement rien à voir avec Henrion.

Après la tâche, la moitié des sujets devaient remplir un questionnaire pour juger de l'introversion ou de l'extraversion d'Henri en répondant par oui/non ou "je ne sais pas" aux différents items.

Dans cette condition, la plupart des sujets répondirent "je ne sais pas". Cela s'explique par le phénomène de dilution du stéréotype.

Pour l'autre moitié des sujets, on leur fit croire qu'ils avaient reçu des informations concernant Henrion lors de la phase d'écoute avant de leur faire remplir le même questionnaire sur le caractère d'Henrion.

Dans cette seconde condition, les sujets répondirent oui ou non aux différents items et suivant qu' Henrion avait été présenté comme comédien ou archiviste. Ainsi, Henrion comédien était jugé extraverti et Henrion archiviste était jugé introverti.
On voit ici que les sujets ont eu l'illusion d'avoir des informations et se sont donc autorisés à juger.

A noter: Les sujets étaient pourtant persuadés qu'ils n'avaient pas jugés en fonction des stéréotypes et avaient beaucoup de peine à croire qu'ils n'avaient reçu aucune information supplémentaire concernant Henrion. 

Yzerbyt, V. Y., Schadron, G., Leyens, J. Ph., & Rocher, S. (1994). Social judgeability: The impact of meta-informational rules on the use of stereotypes. Journal of Personality and Social Psychology, 66, 48-55

Qui est en ligne ?

Nous avons 51 invités et aucun membre en ligne

Soutenir le site

soutien