Croyances

Les croyances determinent-elles les pratiques?

Publié dans Croyances

On doit cette expérience, datant de 1934,  à Lapiere.

Beaucoup de chercheurs en sciences sociales se sont posés cette question.

Pour tenter d'y répondre, Lapiere se présente accompagné de deux chinois dans plus de 200 hôtels restaurant aux États-Unis.
A cette époque, il y avait beaucoup de racisme envers les chinois. Ils sont néanmoins accueillis dans 99,9 % d’entre eux.

Il envoie par la suite et par courrier à ces mêmes restaurateurs un questionnaire.
A la question : Voudriez vous accepter un chinois dans votre établissement ?
Ils répondent « Non » à 90 %.

On voit donc, dans cette expérience, le décalage entre les préjugés raciaux et les conduites effectives.
Les cognitions et les pratiques ne semblent pas aussi intimement liées qu’on voudrait le penser.

Dans quelles conditions les cognitions déterminent-elles les pratiques et dans quelles conditions cela pourrait être le contraire?

Lapiere, R., 1934, « Attitudes versus action ». Social Forces, 13 : 230-237.

Qui est en ligne ?

Nous avons 152 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien