Croyances

Erreur fondamentale

Publié dans Croyances

On doit cette expérience, datant de 1967, à Jones et Harris.

Ils mettent ici en évidence l' erreur fondamentale d'attribution .
 
Les auteurs proposent à leurs sujets américains de lire un essai.
 
Les sujets vont être divisés en quatre groupes selon l'essai proposé et la situation supposée de l'auteur de celui-ci:

groupe       groupe       groupe       groupe

Groupe1

     

Groupe2

     

Groupe3

     

Groupe4

pro Castro/libre choix

     

pro Castro/choix forcé

     

anti Castro/libre choix

     

anti Castro/choix forcé

Le contenu de l'essai est pro Castro
Il est précisé que l'auteur a écrit cet essai de son propre chef, dans un contexte de libre choix.
     
Le contenu de l'essai est pro Castro
Il est précisé que l'auteur a écrit cet essai sous la contrainte, dans un contexte de choix forcé.
     
Le contenu de l'essai est anti Castro
Il est précisé que l'auteur a écrit cet essai de son propre chef, dans un contexte de libre choix.
     
Le contenu de l'essai est anti Castro
Il est précisé que l'auteur a écrit cet essai sous la contrainte, dans un contexte de choix forcé.

Les sujets devaient évaluer l'attitude réelle de l'auteur de l'essai sur une échelle allant de 10 (très anti Castro) à 70 (très pro Castro).
 
Les résultats sont les suivants:
resultjonesharrisCes résultats montrent bien l'erreur fondamentale. Les sujets vont faire des inférences sur la correspondance entre le contenu de l'essai et les attitudes de l'auteur tout en négligeant les contraintes situationnelles (choix forcé).

E. E. Jones et V. A. Harris, « The attribution of attitudes », Journal of Experimental Social Psychology, 3, 1–24, 1967

Qui est en ligne ?

Nous avons 126 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien