Croyances

Danger des films érotiques sur les hommes

Publié dans Croyances

On doit cette expérience, datant de 2005, à Maner et Al.


Les sujets (hommes et femmes) devaient visionner un film.

  1. La moitié des participants regardait un film considéré neutre (Koyaanisqatsi),
  2. tandis que l'autre moitié voyait un film romantique (Things to do in Denver when you're dead)

Les participants devaient ensuite évaluer des visages neutres d'après photos de différentes personnes (hommes et femmes, d'origine européenne ou africaine, très ou modérément attrayants physiquement)
Ils devaient dire dans quelle mesure ils pensaient que chaque personne sur les photos ressentait de la peur, de la colère, de la gaité ou de l'excitation sexuelle.

Sachant que tous les visages présentés étaient neutres, les chercheurs ont pris soin de faire lire à leurs sujets évaluateurs le texte (fictif) suivant:

Chaque personne que vous verrez a eu pour instruction de revivre mentalement un événement chargé émotionnellement, un moment dans leur vie qui leur a causé une vive réaction émotionnelle.
Une fois qu'ils ressentaient réellement cet événement à nouveau, on leur a demandé de masquer leur émotion en affichant une expression émotionnelle neutre. On a alors pris leur photo. Rappelez-vous toutefois que la recherche a démontré (...) que les gens peuvent enregistrer subconsciemment les micro-expressions faciales. Les gens sont particulièrement exacts lorsqu'ils basent leur jugement sur leurs réactions affectives immédiates, et vous devriez donc vous baser sur ce type de réaction lorsque vous verrez les photos.

Les résultats vont dans le sens des hypothèses et sont les suivants:

Les hommes ayant visionnés le film romantique surestiment l'excitation sexuelle des visages de femmes. On ne retrouve pas cette tendance chez les hommes ayant visionnés le film neutre, chez les femmes en général, et chez les hommes évaluant des visages masculins. Aussi, cet effet pourrait-il se limiter aux visages de femmes jugées attractives.

Cette étude montre donc la propension des hommes à percevoir un début d'intérêt sexuel chez des femmes qui affichent pourtant une expression neutre. On peut donc dire que l'état motivationnel d'un individu est à la base de projections fonctionnelles.

Becker DV, Kenrick DT, Guerin S, Maner JK. Concentrating on beauty: sexual selection and sociospatial memory. Pers Soc Psychol Bull. 2005 Dec;31(12):1643-52.

Qui est en ligne ?

Nous avons 132 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien