Croyances

Je m' en lave les mains

Publié dans Croyances

On doit cette expérience, datant de 2006, à Zhong et Liljenquist.

Les sujets avaient pour tâche de se remémorer un événement autobiographique dans lequel ils avaient fait preuve d'immoralité.
Ensuite, la moitié des sujets avaient l'occasion de se laver les mains avec une lingette antiseptique.

Les auteurs créent donc ainsi deux groupes (ceux qui pouvaient se laver les mains et ceux qui n'en avaient pas l'occasion).

Pour terminer, tous les sujets devaient remplir un questionnaire mesurant leur état émotionnel et devaient dire s’ils accepteraient d'aider bénévolement un autre étudiant à collecter des données.

Les résultats sont reportés sur le graphique suivant:
 

resultexpelingette
Les participants se disaient moins préoccupés sur le plan moral après avoir eu l'occasion de se laver les mains avec la lingette. Tout se passe comme si cette dernière les avait "purifié".
 
On  note que seul 41% étaient prêt à donner leur aide à l'étudiant dans le groupe "avec lingette" contre 74% pour le groupe "sans lingette".

Zhong CB, Liljenquist K. Washing away your sins: threatened morality and physical cleansing. Science. 2006 Sep 8;313(5792):1451-2

Qui est en ligne ?

Nous avons 253 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien