Croyances

Solitude et image de soi

Publié dans Croyances

On doit cette expérience, datant de 2003, à Twenge.


Les sujets de l'expérience passent un questionnaire de personnalité. Les expérimentateurs ne vont pas tenir compte des résultats au test et placent les sujets aléatoirement dans deux groupes:

  1. On dit au premier groupe: Scénario d'exclusion « Désolé, mais vous avez tout à fait le profil psychologique des personnes qui terminent leur vie dans la solitude, incapables de rester durablement dans des relations épanouissantes »

  2. On dit au second groupe: Scénario d'acceptation « Nous sommes heureux de vous apprendre que vous avez le profil psychologique des personnes qui auront une vie relationnelle heureuse, pleine d’affection et de liens durables »

Ensuite, les sujets passent dans une seconde pièce pour soi-disant remplir un second test. Les participants arrivent dans une pièce où deux chaises ont  été disposée:

  1. l’une est face à un miroir
  2. l’autre est face à un mur nu

Les résultats sont les suivants:

Dans la condition scénario d'exclusion, 90% des participants choisissent la chaise disposée face au mur.
Dans la condition scénario d'acceptation, les sujets choisissent indifféremment l’une ou l’autre chaise.

Conclusion: Pressentir un avenir morose et solitaire conduit à moins supporter sa propre image.

Catanese, K. R., Twenge, J. M., & Baumeister, R. F. (2003, February). Mirror, mirror on the wall: Avoiding self-awareness after social exclusion. Poster presented at the annual meeting of the Society for Personality and Social Psychology, Los Angeles, CA.

Qui est en ligne ?

Nous avons 128 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien