Croyances

Evaluation des risques

Publié dans Croyances

On doit cette expérience, datant de 1991, à Keller, Siegrist et Gutscher.


Les chercheurs ont distribué à des habitants de Zurick des notices d'information sur les inondations dans la région.

  1. La moitié des sujets avait une notice comportant un descriptif des risques sur les trente dernières années.
  2. L'autre moitié avait une même notice mais sur une période d'un an.

Dans la première notice, il y avait donc davantage d'images d'inondations.
Même si le nombre de sinistre était proportionnellement le même que sur trente ans, les sujets jugeaient les risques plus grand car ils avaient davantage d'images mentales.

Les résultats s'expliquent donc par l' heuristique de disponibilité.

En matière de médias, il faut donc se méfier des "faits divers qui font diversion" comme le disait Bourdieu.
On peut par exemple imaginer que les énergies renouvelables sont très largement développées et occupent une place non négligeable dans le paysage français parce qu’on aura vu un certain nombre de reportages sur cette thématique

Keller, C., Siegrist, M. and Gutscher, H. (2006). The role of the affect and availability heuristics in risk communication. Risk Analysis, 31, 1055–68

Qui est en ligne ?

Nous avons 111 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien