Influence, engagement et dissonance

Influence selon la crédibilité de la source

Publié dans Influence, engagement et dissonance

On doit cette expérience datant de 1951 à Hovland et Weiss.

 Ils présentent à leurs sujets divers textes destinés à les influencer sur plusieurs thèmes.
Un de ces thèmes concernait : la possibilité de construire des sous-marins nucléaires.

Les sujets étaient séparés en deux groupes:

  1. Un premier groupe recevait un texte avec une source très crédible : un physicien de renom et spécialiste des questions nucléaires, Julius Robert Oppenheimer.
  2. Tandis que l'autre groupe recevait le même texte mais avec une source non crédible : il s'agissait d'un journaliste de la PRAVDA, organe officiel du comité central du parti politique communiste soviétique.

Les résultats sont les suivants:
Le pourcentage de personnes ayant changé d'opinion quant à la possibilité de construire des sous-marins nucléaires, est plus important pour les sujets du premier groupe avec la source crédible.

Les auteurs notent cependant ce qu’ils appellent « un effet d’assoupissement ».

L’ensemble des sujets a été réinterrogés 4 semaines plus tard et les résultats font apparaître une influence identique.

Tout se passe donc comme si les sujets avaient oublié la source du message.

resultats hovland weiss

Hovland, C and W Weiss (1951), "The Influence of Source Credibility on Communication Effectiveness," Public Opinion Quarterly, 15, 635-650

Qui est en ligne ?

Nous avons 87 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien