Influence, engagement et dissonance

Je te touche, soit honnête

Publié dans Influence, engagement et dissonance

On doit cette expérience datant de 1977 à Kleinke.

Cette recherche a été réalisée auprès d'utilisateurs de cabines téléphoniques.
Un chercheur les avait précédés et avait délibérément laissé en évidence, dans la cabine, quelques pièces de monnaie.
Comme l'aurait fait n'importe qui, les utilisateurs faisaient le ménage en partant.

Les personnes étaient alors interceptées par le chercheur :

"N'auriez-vous pas trouvé les quelques pièces de monnaie que j'ai dû laisser sur la tablette ?"

  1. Pour la moitié des sujets interpellés, il se contentait de cette sollicitation verbale (groupe contrôle): Ce groupe informe sur la réaction spontanée des personnes venant juste de prendre de l'argent ne leur appartenant pas.
  2. Pour l’autre moitié, le chercheur utilisa la technique du toucher : en même temps qu'il formulait sa demande, il touchait pendant une ou deux seconde le bras de son interlocuteur.

Le taux de restitution des pièces de monnaie fut de 63 % dans la première condition.
Dans la seconde condition, il obtint un taux de restitution de 93 %.

La technique du toucher prouve une fois de plus son efficacité. Ici, il rend les personnes plus honnêtes.

Chris L. Kleinke. Compliance to requests made by gazing and touching experimenters in field settings.  Journal of Experimental Social Psychology, Volume 13, Issue 3, May 1977, Pages 218-223

La technique du toucher expliqué par Jacques Fischer Lokou, maître de conférence en Psychologie-sociale.

Qui est en ligne ?

Nous avons 133 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien