Influence, engagement et dissonance

Sentiment de liberté et état de santé

Publié dans Influence, engagement et dissonance

On doit cette expérience à Wallston.

Les sujets sont des personnes atteintes d'un cancer.

Le chercheur va créer deux groupes de sujets selon la façon de présenter leurs possibilités de traitement:

groupe   groupe

Groupe contrôle

 

Groupe "Liberté"

On propose à ce groupe une chimiothérapie  ainsi qu'un traitement antiémétique.   On propose à ce groupe le même traitement. Mais cette fois les malades vont avoir le choix de ce dernier traitement. En effet, il existe trois types de molécules actives différentes mais toutes aussi efficaces.  Les sujets sont donc placés dans un contexte de libre choix.

Au fil des mois, les médecins mesurent l'état physique et psychologique des patients (échelle d'anxiété...)

Les résultats sont les suivants:

Plus le temps passe, plus les sujets qui ont choisis leur traitement ont des meilleurs résultats tant physique que psychologique. Les médecins notent un meilleur état général du groupe placé dans un contexte de liberté.

Ces résultats s'expliquent par un engagement par rapport à un comportement de lutte contre la maladie.

Pour expliquer ces résultats, on peut également faire l'hypothèse que les sujets placés dans un contexte de liberté ont une illusion de contrôle de leur situation plus importante que les sujets du groupe contrôle.

Wallston KA, Smith RA, King JE, Smith MS, Rye P, Burish TG. Desire for control and choice of antiemetic treatment for cancer chemotherapy. West J Nurs Res. 1991 Feb;13(1):12-23; discussion 23-9

Qui est en ligne ?

Nous avons 76 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien