Influence, engagement et dissonance

La source de compréhension

Publié dans Influence, engagement et dissonance

On doit cette expérience, datant de 1936, à Lorge. Celle-ci sera réinterprétée par Asch en 1948.

L'auteur soumet à ses sujets la proposition suivante:

"Je soutiens qu’une petite rébellion de temps en temps est une bonne chose et est aussi nécessaire dans le monde politique que les tempêtes dans le monde physique."

  1. Il dit à la moitié de ses sujets que l'auteur de cette phrase est: Jefferson.
  2. Il dit à l'autre moitié que la proposition est de: Lénine.

Il crée ainsi deux groupes distincts.

Les résultats sont les suivants:

Le prestige de l’auteur (Jefferson versus Lénine) a une influence sur le jugement de la phrase qui va changer de signification.

  • On insiste sur le mot « petite » quand c’est Jefferson.

    La rébellion est minimisée, réinterprétée.
  • A l'inverse, on insiste sur le mot « Rébellion » quand c’est Lénine

    Celle-ci est maximisée, réinterprétée.

Pour Asch, la majorité détermine non pas le jugement de l’objet, mais plutôt contribue à la définition ou à la signification même de l’objet pour les sujets.

Lorge, I.; Curtiss, C. C. Prestige, suggestion, and attitudes. The Journal of Social Psychology, Vol 7, 1936, 386-402

Asch, S. E. The doctrine of suggestion, prestige and imitation in social psychology. Psychological Review, Vol 55(5), Sep 1948, 250-276

Qui est en ligne ?

Nous avons 85 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien