Influence, engagement et dissonance

Des groupes aux idées

Publié dans Influence, engagement et dissonance

On doit cette expérience, datant de 2004, à McGlynn.

Un exercice de créativité est proposé aux 340 sujets.
Il s’agissait de découvrir les règles d’un jeu de cartes inventé par les chercheurs.

Les sujets vont être divisés en quatre groupes suivant les conditions de réalisation de la tâche:

groupe   groupe   groupe   groupe

Groupe 1

 

Groupe 2

 

Groupe 3

 

Groupe 4

Le sujet est isolé et réalise donc seul l’exercice dans une pièce
 
Le sujet réalise seul la tâche, en présence de trois autres personnes
 
Les sujets réalisent la tâche en groupe de quatre et communiquent par notes sur papier
 
Les sujets réalisent la tâche en groupe de quatre et sont libres d’échanger entre eux

Les résultats sont les suivants :

La performance mesurée correspond au pourcentage d’hypothèses de fonctionnement du jeu correctes.
Les résultats montrent que lorsque l'on doit élaborer des réponses créatives qui nécessitent de la logique, il semble que la discussion libre en groupe soit la plus efficace.

McGlynn, R. P., McGurk, D., Effland, V. S., Johll, N. J., & Harding, D. J. (2004). Brainstorming and task performance in groups constrained by evidence. Organizational Behavior and Human Decision Processes, 93, 75-87

Qui est en ligne ?

Nous avons 129 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien