Influence, engagement et dissonance

Statégie et recherche d'emploi

Publié dans Influence, engagement et dissonance

On doit cette expérience, datant de 2000, à Saks et Ashforth.

Ces chercheurs se sont intéressés aux différentes stratégies de recherche d’emploi et à leur efficacité.
Ils ont donc étudié le devenir professionnel de 120 étudiants après leurs études selon leur méthode de recherche d’emploi.

Ils différencient deux façons principales de rechercher un emploi :

  1. Recherche formelle (offres d’emploi publiées dans les journaux, dans les revues spécialisées ou sur Internet.)
  2. Recherche informelle (cercle familial, amis, connaissances…)

Différents critères de réussite étaient pris en compte :

  1. Le nombre d’entretiens obtenus
  2. Le nombre de propositions d’emplois faisant suite à un entretien
  3. La réponse du candidat (refus ou acceptation de la proposition)

Les effets positifs significatifs sont indiqués « oui » dans le tableau suivant, et les effets non significatifs sont marqués « non ».

Efficacité des sources d’information sur l’accès à l’emploi :

 

Entretiens obtenus

 

Propositions d'emplois

 

Emplois acceptés

Sources informelles
Non
 
Oui
 
Oui
Sources formelles
Oui
 
Non
 
Non

Cette recherche confirme que les sources formelles et informelles n’ont pas les mêmes effets.
On voit que le fait de répondre à des offres publiées augmente les chances d’obtenir un entretien mais pas les chances d’être embauché compte tenu de la concurrence.
A l’inverse les sources informelles entraînent moins d’opportunités d’entretien mais lorsque celui-ci est proposé, il a beaucoup plus de chance de déboucher sur une proposition de poste.

A. M. Saks & B. E. Ashforth. Change in Job Search Behaviors and Employment Outcomes. Journal of Vocational Behavior; Issue: 56; 2000; Pages: 277-287

Qui est en ligne ?

Nous avons 135 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien