Influence, engagement et dissonance

Boeuf subliminal

Publié dans Influence, engagement et dissonance

On doit cette expérience datant de 1959 à Byrne.

L'auteur présente à ses sujets un film d'une quinzaine de minutes sur le thème du contrôle du comportement.

Pour la moitié des sujets, le mot "bœuf" était présenté en surimpression pendant une durée de 1/200 de seconde.

Après avoir visionné le film, l'ensemble des sujets devait répondre à un questionnaire de santé.

Ils devaient dire à quel point ils avaient faim sur une échelle allant de 1 (pas du tout faim) jusqu'à 5 (très affamé). Les questions suivantes portaient sur la santé (sport réalisé, consommation de sucres...) et l'une d'elles permettaient de mesurer leur préférence en matière de sandwichs: ils devaient choisir entre 6 propositions; sandwich au thon/fromage/rosbif/...Enfin les sujets devaient réagir à propos du film.

Les résultats sont les suivants:

Les sujets exposés au mot "bœuf" déclarent ressentir davantage la faim comparativement aux sujets non exposés. Aussi, manifestent-elles une préférence plus importante pour les sandwichs au rosbif. En effet, 37% des sujets exposés disent préférer ces derniers contre 28% chez les sujets non exposés au mot inducteur.

Dans cette expérience, l'image subliminale du bœuf a bien fonctionné.

Byrne, Donn. The effect of a subliminal food stimulus on verbal responses. Journal of Applied Psychology, Vol 43(4), Aug 1959, 249-252

Qui est en ligne ?

Nous avons 110 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien