Influence, engagement et dissonance

Feed-back sur l'absentéisme au travail

Publié dans Influence, engagement et dissonance

On doit cette étude, datant de 2001, à Gaudine et Saks.

Les sujets sont 371 infirmières issues de différents services hospitaliers.

13 services ont constitué l'échantillon contrôle, c'est à dire qu'aucune procédure n'était mise en œuvre.

Dans 4 services, des lettres personnalisées du récapitulatif des absences était envoyé tous les 4 mois à chaque sujet. Cette lettre reprenait le nombre de périodes ou de jours non travaillés du sujet ainsi que le niveau moyen d'absentéisme au sein de son équipe de travail.

Les chercheurs ont ensuite comparé les niveaux moyens d'absentéisme durant l'année de l'expérience et l'année précédente.

Les résultats sont les suivants:

result gaudineetsaks

Les chercheurs notent que seuls les groupes ayant eu un suivi personnalisé de leurs absences ont significativement diminué leur nombre au cours de la période étudiée.

Ces résultats peuvent s'expliquer par la comparaison que chaque individu établi entre son comportement et celui de ses collègues. On peut également l'expliquer par l'impression d'être un peu plus surveillé.

A. P. Gaudine, A. M. Saks. Effects of an absenteeism feedback intervention on employee absence behavior. Journal of Organizational Behavior. Volume 22, Issue 1, pages 15–29, February 2001

Qui est en ligne ?

Nous avons 97 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien