Influence, engagement et dissonance

Histoire d'une soupe truquée

Publié dans Influence, engagement et dissonance

On doit cette expérience, datant de 2005, à Wansik, Painter et North.


Les sujets étaient conviés à l'heure du déjeuner. On disait aux participants que le but de l'étude était de goûter une nouvelle recette de soupe à la tomate.

On présentait aux sujets la soupe dans un bol. Cependant, pour la moitié des participants le bol était truqué via un dispositif qui remplissait imperceptiblement le bol au fur et à mesure qu'il se vidait. Ils avaient pour instruction de goûter la soupe et d'en boire autant qu'ils le désiraient.

Les résultats sont les suivants:

La consommation de soupe était supérieure de 73% dans la condition "bol truqué" comparativement à la condition contrôle "bol non truqué".

Il est important de noter que les sujets ne semblaient pas être conscients du truquage et ne pensaient pas avoir consommé davantage dans cette condition que dans la condition contrôle.

Pour conclure, l' heuristique de représentativité avait influencé de manière très importante leur comportement alimentaire.
Wansink donne un nom à ce phénomène qu'il qualifie de "Mindless eating" (nutrition irréfléchie).

Wansink, B., Painter, J. E., & North, J. (2005). Bottomless bowls: Why visual cues of portion size may influence intake. Obesity Research, 13(1), 93-100

Qui est en ligne ?

Nous avons 135 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien