Influence, engagement et dissonance

Chaleur humaine

Publié dans Influence, engagement et dissonance

On doit cette expérience, datant de 2009, à Ijzerman et al. de l'université de Toronto.


Les personnes exclues au cours d'une expérience de laboratoire ont littéralement plus froid. En effet, les sujets qui venaient de subir une exclusion sociale donnaient une estimation plus basse de la température de la pièce où ils se trouvaient et avaient davantage envie de boire et manger des aliments chauds.

Aussi, la proximité affective que ressentent les gens est-elle supérieure quand la pièce où ils se trouvent est à 23° plutôt qu’à 17°

Ijzerman H. et al. The thermometer of social relations: Mapping social proximity on temperature. Psychological Science, 2009, 10, p. 1214

Qui est en ligne ?

Nous avons 57 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien