Les normes

Pilosité féminine et séduction

Publié dans Normes

On doit cette expérience, datant de 1998, à Basow et Braman.


Les sujets de l'expérience sont des jeunes hommes. On leur présente une vidéo sur laquelle on voit une jeune femme sortant de sa douche (les mouvements permettaient de voir les bras et les jambes).

Les auteurs vont créer deux conditions suivant que cette jeune femme est présentée épilée ou pas.

Après avoir visionné la séquence, les sujets devaient évaluer certaines qualités de la personne vue (attrait, intelligence, sociabilité..) ainsi que son attrait sexuel.

Les résultats des évaluations obtenues sont les suivants:

 
Cible non épilée
Cible épilée
Attrait sexuel 2.42 2.64

Evaluation des qualités personnelles

   
Sociabilité 2.49 2.82
Intelligence 3.08 3.29
Gaieté 2.65 2.99
Agressivité 2.92 2.54
Niveau d'activité 3.43 3.07
Force 3.38 2.97
Positivité 2.71 3.01

Ces résultats montrent que les poils conduisent à la diminution de l'attrait sexuel de la femme mais également à la baisse d'autres qualités sociales et personnelles.

Les chercheurs pensent que les femmes qui conservent leurs poils peuvent être perçues comme plus féministes, indépendantes, revendicatives et moins normatives. Ainsi, ces différentes qualités pourraient faire peur aux hommes et induiraient des évaluations plus négatives.

En effet, dans les sociétés occidentales, l'épilation est la norme. Elle résulterait de pressions sociales importantes et ne pas s'y conformer peut donc entrainer un effet négatif.
On note que les résultats sont plus importants pour les critères généralement attribués aux hommes (Force, Agressivité)

WOMEN AND BODY HAIR Social Perceptions and Attitudes, Susan A. Basow, Amie C. Braman, Psychology of Women Quarterly Volume 22, Issue 4, pages 637–645, December 1998

Qui est en ligne ?

Nous avons 71 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien