Les normes

Décalage socio-culturel et réussite scolaire

Publié dans Normes

On doit ces expériences, datant de 2012, à Stephens, Townsend et al. et Stephens, Fryberg et al.

Les auteurs testent l’hypothèse selon laquelle le décalage culturel dans les universités américaines serait un obstacle à la réussite des étudiants de classe populaire.
Stephens et collaborateurs ont manipulé le degré d’adéquation entre les normes culturelles d’une université et les modèles culturels des étudiants.
Les participants lisaient un message d’accueil de leur université.

Dans une condition, le message affichait une norme d’indépendance et présentait l’université comme un lieu pour explorer ses intérêts personnels, travailler indépendamment, et construire son propre chemin.
Dans l’autre condition, le message affichait une norme d'interdépendance en décrivant l’université comme un lieu où l’on fait partie d’une communauté, où l’on travaille en collaboration, et où l’on est connecté avec les autres.

Les chercheurs mesuraient ensuite le stress physiologique (via le taux de cortisol) et les émotions ressenties lors d’une présentation orale que les étudiants devaient donner (Stephens, Townsend et al.) ainsi que la performance à des taches de capacités verbale et spatiale (Stephens, Fryberg et al.).

Les résultats sont les suivants:

Lorsque la culture de l’université était formulée en termes d’indépendance, les étudiants de classe populaire étaient davantage stressés, ressentaient plus d’émotions négatives que les étudiants des classes moyennes et favorisées et ils réussissaient également moins bien les tâches verbales et spatiales.
Ces différences n’étaient pas observées lorsque la culture de l’université était présentée en termes d’interdépendance.

Les contextes de socialisation liées aux classes sociales produisent des variations culturelles dans la façon de se penser comme individu.
L’imprégnation de l’institution universitaire par l’idéal d’un individu indépendant participe donc à la reproduction des inégalités sociales.

Stephens, N. M., Townsend, S. S. M., Markus, H. R. and Phillips, T. (2012). A cultural mismatch: Independent cultural norms produce greater increases in cortisol and more negative emotions among first-generation college students. Journal of Experimental Social Psychology 48: 1389–1393
Stephens, N. M., Fryberg, S. A., Markus, H. R., Johnson, C. and Covarrubias, R. (2012). Unseen disadvantage: How American universities’ focus on independence undermines the academic performance of first-generation college students. Journal of Personality and Social Psychology 102: 1178–1197

Qui est en ligne ?

Nous avons 30 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien