Les normes

Formation d'impression

Publié dans Normes

On doit cette expérience, datant de 1946, à Asch.

L'auteur propose à ses sujets une liste de traits concernant un individu fictif.

Dans cette expérience, Asch va proposer une même liste de trait où seul un terme placé en milieu de liste va être différent.
Les sujets sont divisés en quatre groupes avec des descriptions qui ne diffèrent que sur un trait

Groupe 1

 

Groupe 2

 

Groupe 3

 

Groupe 4

Intelligent,
habile,
travailleur,
chaleureux,
déterminé,
pratique,
prudent
  Intelligent,
habile,
travailleur,
froid,
déterminé,
pratique,
prudent
  Intelligent,
habile,
travailleur,
Poli,
déterminé,
pratique,
prudent
  Intelligent,
habile,
travailleur,
insensible,
déterminé,
pratique,
prudent

Les tâches des sujets étaient les suivantes:

A partir des descriptions proposées, ils devaient choisir d’autres traits d’une liste pour caractériser la personne et faire une description libre de celle-ci.
Asch cherche à mesurer la connotation des traits nouveaux sélectionnés ainsi que la connotation globale de la description produite.

Le premier groupe porte un jugement très positif sur la personne ainsi décrite. La description typique du personnage fictif telle qu'elle a été donnée par un des sujets est la suivante:

"Une personne qui croit dans la justesse de certaines choses, qui veut que les autres considèrent son point de vue, qui serait sincère dans une discussion et voudrait voir son point de vue l'emporter".

Le second groupe porte un jugement plus négatif ; la personne est vue comme hautaine et antipathique avec la description typique suivante:

"Une personne pleine d'ambition et de talent qui ne permettrait à rien ni personne de l'empêcher d'atteindre ses objectifs.C'est sa manière qui importe; il est déterminé à ne pas céder quoi qu'il arrive."

Les principaux résultats sont reportés sur le tableau suivant:

Traits nouveaux

Condition 1: "Chaleureux"

 Condition 2: "Froid"

Généreux 91% 8%
Futé 65% 25%
Heureux 90% 34%
Bon vivant 94% 17%
Fiable 94% 99%

Avec ses premiers résultats, l’auteur constate qu’il suffit de changer un trait pour que l’impression globale de la personne soit modifiée.
Les termes qui renvoient à la sociabilité sont des termes que l’on dit « centraux » car ils focalisent l’impression. Ils regroupent de nombreux affects positifs et négatifs.

Par contre, entre le troisième et le quatrième groupe, on ne constate pas de différences tranchées.
Les termes (poli et insensible) seraient plus « périphériques ».

Traits nouveaux

 Condition 3: "Poli"

 Condition 4: "Insensible"

Généreux 56% 58%
Futé 30% 50%
Heureux 75% 65%
Bon vivant 87% 56%
Fiable 95% 100%

Pour conclure, certains traits ont un Rôle central dans la formation d’impression (traits centraux), d’autres un rôle secondaire (traits périphériques).

Ces résultats mettent en avant les T.I.P ou théories implicites de la personnalité.

Asch, S. E. (1946). Forming impressions of personality. Journal of Abnormal and Social Psychology, 41, 258–290.

Qui est en ligne ?

Nous avons 133 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien