Soumission à l'autorité

Soumission à l'autorité et torture psychologique

Publié dans Soumission à l'autorité

On doit cette expérience, datant de 1984, à Meeus et Raaijmakers.

L'auteur étudie la soumission à l'autorité et reprend la procédure de Milgram.

Les buts réels de l'expérience sont cachés aux sujets. On leur annonce qu'il s'agit d'étudier la corrélation entre le fait de passer un test (ici d'embauche) et la tension du candidat. Les sujets devront donner des réponses mensongères et désobligeantes au candidat de façon à voir comment il se comporte en situation de stress. (Du type: "Si vous continuez ainsi, vous échouerez certainement")

On dit aux sujets que le candidat chômeur a déjà passé deux épreuves et qu'il va maintenant passer la dernière avec eux. Les chercheurs précisent que ce dernier à accepter de participer à l'expérience. On place, sur le candidat, des électrodes sensées mesurer son taux de nervosité qui apparaîtra sur l'écran du sujet.

En réalité, le candidat, soit disant chômeur, est un compère de l'expérimentateur qui va aussitôt enlever ses électrodes et va lire les réponses programmées par les chercheurs.

Le candidat compère demandera à plusieurs reprises au sujet d'arrêter de lui faire des remarques désobligeantes.

Cependant, le chercheur dira au sujet qu'il est indispensable de faire ses remarques.

Les sujets vont donc se soumettre et faire subir une véritable torture psychologique au "candidat" jusqu'à lui annoncer qu'il ne convient pas pour le poste.

Une enquête auprès du tout venant nous dit que les personnes pensent qu'en moyenne les chercheurs obtiendront 13% d'obéissance de la part des sujets.
En réalité, ce sont 92% des sujets qui iront jusqu'au bout de l'expérience.

Wilhelmus H. J. Meeus and Quintin A. W. Raaijmakers, Gewoon gehoorzaam. Een sociaal-psychologisch onderzoek naar gehoorzaamheid. Rijksuniversiteit Utrecht Merton R., Gray, A., Hockey, B. and Selvin, H. C. (eds.) 1952.

Qui est en ligne ?

Nous avons 92 invités et aucun membre en ligne

Contact

Soutenir le site

soutien